Ils nous font confiance :

KTM, ABB, Charmilles, FAS, Bombardier, Sécheron, Richiger,
GeoTechnology...
tous

 


ANSYS Academic Partner

 


Les affiches de l'exposition
"La soufflerie, 30 ans d'aérodynamique" (25 Mo)

 

 

 

 

 

Le cmefe d'hepia c'est...

un centre de prestations et de recherche en mécanique des fluides et énergie - Génie mécanique

Aérodynamique
Simulation des écoulements CFD

Mécanique des fluides expérimentale, moyens d'essais

Energie, thermique
Le cmefe fait partie de l'institut des Sciences et Technologies Industrielles (inSTI) d'HEPIA.

Actualités

HEPIA - CMEFE mandaté pour réaliser une soufflerie

Un fabricant français de tubes de Pitot spécialisé dans l'industrie aéronautique, a mandaté HEPIA pour réaliser une soufflerie de développement et de calibration pour ce type d’instruments. Cet outil doit répondre à des spécifications de plages de vitesses et de températures très larges avec des tolérances sur les conditions d’écoulement exceptionnelles.  

HEPIA a développé une expérience spécifique en réalisant entièrement ses souffleries à l'interne. Ce savoir-faire est aujourd'hui largement reconnu par l’industrie locale et européenne, cette commande d'une entreprise de renom domicilié en France en étant l'illustration (Prof. Patrick Haas). Contact.

 


HEPIA travaille sur l'aérodynamique du bobsleigh de l'équipe de France

HEPIA travaille sur l'aérodynamique du bobsleigh de l'équipe de France. Un support spécifique a été développé et une étude expérimentale en soufflerie a été réalisée. Ces recherches concernent les athlètes et leurs équippements. Contact.

Reportage de France3 - Stade2 sur le travail de préparation de l'équipe de France, notamment avec HEPIA. Lien.

 


Conférence CADFEM ANSYS 2019 de Lausanne : HEPIA reçoit le premier prix pour son travail sur le jet d'eau de Genève

HEPIA a présenté son travail sur le jet d'eau de Genève à la conférence sur la simulation qui a eu lieue à l'EPFL à Lausanne le 11 septembre 2019. Il s'agit du développement avec les SIG d'une buse pour le jet d'eau de Genève qui offre 30 m de plus haut et 20% de consommation en moins. Cette étude comporte un gros chapitre de simulation Nous avons reçu le 1er prix pour cette présentation. Présentation, Contact (Prof. Patrick Haas).

 


Un constructeur de MotoGP consulte HEPIA

Dans le cadre du litige qui oppose Ducati et ses rivaux (Aprilia, Honda, Suzuki, KTM) concernant l’utilisation d’une aile postérieure sur sa MotoGP, HEPIA a été consultée au titre d’expert en aérodynamique par un des constructeurs, de même que par la Fédération Motocycliste Internationale (FIM).

HEPIA avait 3 jours à disposition pour réaliser un modèle et une simulation de l’écoulement (CFD) autour d’une moto complète. Un tel calcul prend environ 2 jours sur un ordinateur de 110 cœurs et a été réalisé avec le logiciel ANSYS CFD. Les effets aérodynamiques de cet élément ont été évalués. Les forces, les échanges thermiques, de même que les trajectoires des particules, calculées dans le cadre de cette simulation ont été utilisés par les ingénieurs en vue de trancher dans ce litige. Contact

 


© Photo: Motorsport avec légendes HEPIA

Mesure des caractéristiques de radiateurs et d'échangeurs

hepia-cmefe a développé un banc d'essais pour caractériser des radiateurs et des échangeurs. La mesure des pertes de charge sur l'air et sur l'eau, de même que la puissance échangée pour tous les débits sont mesurées. Il s'agit d'un besoin assez marqué dans l'industrie et dans le monde des sports mécaniques. Ces caractéristiques sont utilisées notamment dans les modèles de simulation de type CFD pour l'étude de l'aérodynamique et des capacités de refroidissement d'un véhicule. Contact

 


Etude d'un lancé de maquette avec le jet d'eau de Genève !

Pour le vernissage de la biennale de sculpture de Genève, un lancé de maquette en tissu avec le jet d'eau de Genève a été imaginé par l'artiste suisse Roman Signer. hepia-cmefe a réalisé des essais sur le banc à l'échelle 1:5, de même que des lâchés depuis une nacelle de pompier d'une hauteur de 30 m. Ces essais préliminaires ont été réalisés pour évaluer la zône de retombée de l'objet avec le vent lors de l'éxecution de la prestation, ainsi que la vitesse maximale acceptable. Le lancé a été réalisé avec succès le 8 juin 2018 à 18h (Prof. Patrick Haas). Contact.

 


hepia au centre de l'ESA à Esrange (Suède) - Fusée ARES II

Le compte à rebours a commencé pour l’équipe ARES II, dont HEPIA fait partie, déjà sur place, à la base de Esrange au nord de la Suède. Mardi 13 mars à 6h00 du matin l’expérience ARES s'envolera vers le ciel arctique. Dans moins d'une semaine, deux minutes de vol couronneront une année et demie de travail.

Entretemps, les étudiants vérifient la fonctionnalité de tous les systèmes intégrés à la fusée et s’assurent qu’une fois l’expérience lancée, tout se déroule comme prévu. Mis en situation réelle, comme dans un vrai programme spatial, ils n’auront pas le droit à une deuxième chance (Prof. Roberto Putzu Contact).

 


hepia-cmefe exploite un serveur de données de 140 To dont la confidentialité est garantie

hepia-cmefe a organisé ses volumes de données de manière à garantir la fiabilité et la confidentialité dans un milieu de type universitaire. Les projets sensibles sont placés sur des serveurs de données accessibles seulement par le ou les professeurs concernées, ainsi que les ingénieurs qui travaillent sur le sujet et dont l'engagement est de longue durée. Les autres volumes sont ouverts à l'ensemble du groupe. Cette structure a été mise en place lors des audits des teams de Formule 1 réalisés par le groupe entre 2010 et 2014. Elle a donné entière satisfaction. Elle permet au groupe d'offrir des prestations sur des sujets sensibles à des entreprises travaillant dans des milieux extremements concurrentiels. Contact

 


Banc d'essais pour l'étude d'une buse pour le jet d'eau de Genève

Le banc d'essais réalisé par hepia pour le développement d'une buse de jet d'eau économe en énergie a été mis en service le 28.06.17. Ce banc d'essais a été développé par les étudiants d'hepia Ali Abbassi 2015, Andrea Cominetti 2016 et Théodore Grinling 2017.

Des essais réalisés sur le jet d'eau de Genève avec les SIG en 2014 avec une buse permettant de diminuer de 50% la puissance avec la même hauteur, ont montrés que l'idée développée était prometteuse. Dans l'idée de résister d'avantage aux vents, une buse à géométrie variable a été développée. Elle permet d'adaptater le débit du jet aux conditions météorologiques. Afin d'optimiser cette dernière, un banc d'essais à l'échelle 1:5 a été produit. Il permettra l'étude en similitude des phénomènes de dispersion et le dimensionnement du système d'introduction d'air dans la partie centrale du jet. Contact (Prof. Patrick Haas)

 

 

 


hepia-cmefe réalise des études thermiques et aérodynamiques de transformateurs de traction avec la société ABB Sécheron SA

hepia-cmefe travaille avec ABB Sécheron SA au développement de transformateurs d'une nouvelle génération. Ces développements très novateurs, financés par la CTI, permettront de réaliser des transformateurs ferroviaires plus légers et plus performants. Des simulations CFD, des essais en soufflerie, ainsi que des essais à pleine échelle sur des trains existants sont en cours. Ces études permettront d'aboutir à une famille de transformateurs dont le poids et les performances énergétiques sont actuellement inexistantes sur le marché. Contact (Prof. Patrick Haas)


Projet EcoCarac : Analyse énergétique d'une micro machine-outil

hepia-cmefe travaille avec des partenaires de la HE-ARC (Prof. V. Briquez, Prof. C. Jeannerat) et de la HEIG-VD (Prof. A. Schorderet, Prof. P. Bonhote) à la réalisation d'une micro-machine. Cette machine-outil, appelée MicroMac, développée et produite dans le cadre de ce projet, permettra d'optimiser la production et la consommation énergétique des entreprises produisant des pièces de petite taille. C'est le cas des horlogers, par exemple. hepia-cmefe est en charge de la partie énergétique du projet. Le raisonnement est que la partie de l'énergie utilisée pour enlever le copeau est estimée à moins de 15% de la consommation globale. Le reste se compose essentiellement des auxiliaires et de l'énergie dissippée pour le mouvement des axes. La taille de la machine MicroMac sera comprise entre 5 à 7 fois la taille de la pièce à usiner. Il s'agit d'un projet financé par la HES-SO. Contact Prof. Patrick Haas

 

 

 


 

Toutes les actualités...

© 2001-2020 hepia | Impressum | 15.01.2020